DenkMit #01 - 2020

Une nouvelle ambition pour la jeunesse franco-allemande

01. Les conclusions

Permettre un meilleur accès aux opportunités franco-allemandes

Cela signifie que les partenaraits scolaires, en particulier dvraient être renforcés, que chaque élève intéressé par un Abibac puisse y avoir accès près de chez lui. En outre, le nombre  de jeunes ambassadeurs de l’OFAJ doiventaugmenter pour une présence accrue et avec un meilleur appui institutionnel. Les partenariats franco-allemands doivent également être mieux mis en valeur et numérisés.

Travailler à l'ouverture de l'enseignement supérieur franco-allemand

Les programmes d’études franco-allemands ont besoin de plus de clarté et de visibilité. Cela nécessitera également une plus grande ouverture de la part des organisations franco-allemandes. L’ouverture de l’enseignement supérieur n’est possible que si davantage de rapports d’expérience des anciens étudiants sont disponibles et si les procédures administratives au sein des programmes d’études sont considérablement simplifiées.
En outre, les réseaux du Goethe-Institut et de l’Institut français devraient être davantage impliqués afin de faciliter cette ouverture. En fin de compte, le modèle Abibac devrait être appliqué à des domaines clés de l’enseignement supérieur et mieux cibler les perspectives de carrière.

Eveiller l'intérêt pour le pays voisin et promouvoir les échanges

Afin de promouvoir ces échanges dès l’enfance, il est important de développer des programmes pour les enfants. Les échanges devraient également être encouragés par le biais de stages proposés dans le cadre de jumelages de villes et les partenariats d’échange entre les lycées, collèges et écoles secondaires devraient être développés. Les jeunes devraient être davantage impliqués dans les partenariats et les organisations franco-allemandes devraient avoir une présence plus diversifiée dans les universités. Enfin, des parallèles franco-allemands doivent être établis dans la sphère privée.

03.L'impact

DenkMit, ce sont 20 propositions que nous avons à coeur de présenter et de porter pour entamner un dialogue avec ceux qui décident.

Jusqu’à lors nous avons par exemple eu l’occasion de restituer nos idées à Martin Schulz, ancien Président du Parlement européen, député du Bundestag ainsi que Frédéric Petit, député des français de l’étranger et membre du Bureau de l’Assemblée Parlementaire franco-allemande.

04. (Re)voir notre évènement DenkMit

Toute l'actualité de DenkFabrik à retrouver sur

denkfabrik.generationdavenir

@ladenkfabrik

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart